Le Borchtch
ou Bortsch


Il y a autant de sortes de Borchtch qu'il y a de région et de familles qu'en Pologne, Russie et Ukraine comprise.
La recette que je vous donne aujourd'hui est la recette polonaise du Borchtch (ou Barszcz) sans viande.
Le Borchtch se mange chaud ou froid selon la saison, relevé avec de la crême fraiche et du citron, accompagné de pomme de terre chaude même si il est froid ce qui fait un contraste agréable.
Les pommes de terre ne se mettent pas dans le borchtch mais on les mange en accompagnement comme nous mangeons le pain en France.
Il faut pour 2 personnes :
  • 2 betteraves rouges crues ou 4 betteraves cuites
  • un peu de crème fraîche
  • le jus d'un citron
  • 1 L d'eau
  • 2 grosses pommes de terre ou 4 moyennes
  • 2 jaune d'oeuf (facultatif)
  • sel, poivre
  • 1 cuiller à soupe de sucre en poudre (facultatif)
  • quelques branches d'aneth frais ciselé (facultatif)
Mettre les pommes de terre à cuire jetez votre aneth ciselé dessus et vous les garderez au chaud.
  • Éplucher les betteraves rouges
  • Couper les betteraves rouges en gros morceaux
  • Mettre à cuire dans un bon litre d'eau
  • Quand tout les betteraves sont bien cuites verser dans une passoire et utiliser éventuellement les betteraves dans une salade mais elles n'ont pas beaucoup de goût car elles ont donné tout leur suc.
  • Certaines cuisinières moulinent une partie des betteraves cuites et la rajoutent dans le Borchtch.
  • Goûter et ajouter selon votre goût du jaune d'oeuf du sucre et du jus de citron
  • Quand il n'est plus chaud vous le mettez au frigo.
DERNIERE NOUVELLE :

On trouve en boutique de produits naturels genre "La Vie Claire", "Naturalia", "Bio c' Bon" etc.. du jus de betterave qu'il ne vous reste plus qu'à assaisonner.
Je vous signale également le concentré de jus de betterave de la marque KRAKUS mais il n'est pas trop naturel.
Au moment de servir vous ajouter dans votre bol individuel et selon votre goût de la crème fraîche, du sucre, le jaune d'oeuf et encore quelques gouttes de citron. Les pommes de terre chaudes se mangent en même temps que le borchtch mais pas dedans.
On peux également accompagner le borchtch de "pastechikis" ce sont des petits chausson à la viande hachée ou de creplechs revenus à la poêle.
Vous voyez que le borchtch est avant tout une question de goût personnel et qu'il faut faire correspondre soit à vos souvenirs soit à ce que vous en attendez.

Envoyez moi vos question zilbermanjean@gmail.com

RETOUR ACCUEIL