YiDDiSH ? ?

LICHT BENTSCHEN par ILLEX BELLER 
( la benédiction des bougies )
D'après ILEX BELLER
Nostalgie   ESS BENKT ZIKH

YIDDISH ? ?


VOUS AVEZ DIT

YIDDISH ? ?



QUELQUES MOTS DE YIDDISH ABSOLUMENT
INDISPENSABLES POUR NE PAS AVOIR L'AIR TROP
BÊTE EN SOCIÉTÉ OU POUR COMPRENDRE
LES POLARS NEW-YORKAIS

Le Yiddish était la langue des Juifs d'Europe centrale, les Yiddes, ou Ashkenazim. le Yiddish est composé de 70% de vieil Allemand, 20% d'Hébreu et les 10% restant de Polonais, de Russe, de vieux Français, de Provençal etc... Le Yiddish s'écrit avec les caractères hébraïques: aleph, beit ...et la transcription n'est pas toujours facile.
Le Yiddish est la langue championne pour les diminutifs .
En yiddish tout est petit et il y a même des diminutifs de diminutif : c'est l'iminutif


PRONONCIATION
le KH se prononce comme le jota espagnol,
le SH comme le CH français,
le TH comme le double S français ou le TH anglais,
le È est toujours ouvert comme dans rêve,
le E
 
est avalé comme dans YENTEL qui se prononce :YÈNTL,
le EU comme dans beurre n'existe pas ! ! !
le Ï est mouillé comme dans yeux,
le G
 
est toujours dur comme dans gâteau,
même devant un I ou un E.

OÏ VEÏ:Oh la la   !!!  Et on se prend la tête dans les mains   !!!
ASHKÉNAZES :Juifs du Yiddishland - un pays qui allait de Strasbourg à Vladivostok en passant par Varsovie, Moscou, Budapest, Bucarest, Kiev, Odessa, Boukhara et Samarkand - Un pays où le Halva venait d'Istanbul, les Samovars d'Ispahan, et les Reines de Turquie.
A YIDDISHÈE MAMÈE:La plus connue des chansons juives. Hymne national du Yiddishland.
BAGELou BEÏGEL : Petit pain tressé en couronne parsemé de grains de pavot.
BAR MITSVAH( garçons)BAT MITSVAH ( filles):Majorité religieuse, équivalent de la communion. A 13 ans pour les garçons et à 12 ans pour les filles.
BRAKHA ou BROUKHÈE :Bénédiction.
BRITH ou BRISS :Circoncision des garçons accompagnée d'une grande fête.
DIBBOUK:Esprit insatisfait d'un défunt qui colle, qui investit un vivant.
DRÈCK:De la M....
FRÈSSEN:Bouffer (comme un khazère, comme un porc) .
GANIF:Petit bandit.
GOLEM:Géant d'argile créé et animé par le Rabi LOEW de PRAGUE.
GOY pl GOYIM :Un Gentil, un non Juif.
GRÈBSEN:Parler beaucoup, baratiner.
KACHÈRE:Propre à la consommation selon la loi religieuse. Si ce n'est pas kachère c'est TRAÏFF.
KADDISH:Acte de foi ultime sur la tombe d'un défunt, il faut être au moins 10 (un MINIANE) pour le réciter.
KHAMETS:Aliment contenant de la farine ou de la levure dont la consommation est interdite au moment de la Pâque juive.
KHANOUCA:Célébration dela victoire des Juifs conduits par les MACCABÉES contre l'envahisseur Grec. Fête du retour de la lumière et de la liberté, au moment de Noël.
KHANOUKIA:Chandelier à 8+1 branches pour la fête de Khanouca.
KHASSIDE:Homme religieux, touché par la grâce.
KHATHÈNÈ:Le mariage. Et un mariage juif c'est vraiment la fête !!!
KHAZÈRE:COCHON, en Arabe on dit KHALOUF mais c'est bien le même animal.
KHOUTSPÈ:Du culot, et quand je dis du culot  !!!
KIDOUCHE:Prière,bénédiction sur le vin.
KIPA:Petite calotte qu'on doit porter en entrant dans une Synagogue ou pour prier.
KLEZMER (pl Klezmorim) :Musiciens juifs ambulants.
KOL NIDRÈÏ:Prière chantée au début de Yom Kippour. La mélodie est très belle et très ancienne et a inspiré de nombreux musiciens: Max Bruch, Arnold Schoenberg, Ernst Bloch, Maurice Ravel ....
KOURVÈ:P.....irrespectueuse, mauvais virage.
LADINO:Dialecte judéo-espagnol composé de 80% de vieil Espagnol d'avant 1492 et de 20% d'Hébreu et de langues du pourtour méditéranéen.Le Ladino comme le Yiddish s'écrit avec les lettres Hébraïques (OYSSÈSSESSE). Ce qui montre l'attachement du peuple Juif à son alphabet .
LÈKHAÏM:À la santé ! À la Vie  !
MAÏDEL:Une fille.
MAÏDELÈE:Une petite fille et elle est toujours si belle et si charmante comme tout ce qui est petit. Le Yiddish est LE spécialiste des diminutifs. Maïdèlè, kètsèlèe, shèpsèlè, kosèlè, tatèlè . . .tout ça ce sont des noms que vous pouvez donner à vos chéris(es)
MAMÈLOUSHN :La langue maternelle .
MAZEL TOV !!Bonne chance !! Pour un mariage, une naissance, une bonne nouvelle, une inauguration....
MECHOUGA:Un fou. Un maboul.
MEKHAÏÈ:Un vrai bonheur.Dans MEKHAÏÈ comme dans LEKHAÏM il y à KHAÏ et KHAÏ c'est la vie !
MENORAH:Chandelier à 7 branches. Symbole du Judaïsme et de sa philosophie.
MENSCH:Un homme, un vrai !!
MÈTSIÈ:Une bonne affaire, une trouvaille.
MEZOUZAH:Petit étui contenant un verset de la Bible que les Juifs accrochent sur le poteau de leur porte.
MISHPOUKHÈE:La famille.Un cousin au 3eme degré appartient à la Mishpoukhée. Quand on trouve un cousin, on le garde !
PESSAKH:Littéralement: passage. La Pâque juive. La plus grande fête de l'année . Pendant 8 jours on ne consomme pas de KHAMETS (voir plus haut)
PITCHI POÏ:Un petit shtèïtl, mais vraiment petit: Dzigan et Schuhmacher (deux humoristes) en disaient: PITCHI POÏ ESS IZ GROÏSS A ZOÏ VI A FLOÏ, Pitchi Poï c'est grand comme une puce. A Pitchi poï les tours de manège sont gratuits.
POURIM:Fête juive au tout début du primtemps. On fête la victoire de la belle reine Esther sur le méchant Hamman.De la lumière sur l'obscurité. On fait du bruit. On mange des gâteaux en forme de triangle, on joue aux dés et on se déguise.
ROSH HASHANA ou ROSHESHOUNÈE :La "tête", le début de l'année, en septembre ou octobre .
SEPHARADE: Juifs dont les ancêtres ont été chassés d'Espagne en 1492 et ont été dispersés tout autour de la Méditerranée, ou vers le Portugal puis Bordeaux et la Hollande. Exemples: Albert Cohen, Spinoza, Maimonide, Pierre Mendés France, Michel Boujenah, Patrick Bruel, Elie Seimoun etc...
SHABBATH ou SHABBÈSS :Le Samedi, le Repos, qui dure du vendredi soir au samedi soir. Le vendredi soir on se souhaite A GIT SHABBÈSS (un bon shabbat) ou bien SHABBATH SHALOM (un shabbath de paix).
SHALOM ALEKHEM ou SHOULÈM ALÈÏKHEM :La Paix sur toi, bonjour, comment ça va, au revoir.
SHIKÈRE:Ivre. Si vous n'arrivez pas à lire ces lignes vous êtes vraiment SHIKÈRE ! !
SHIKSÈE:

Femme non juive, mais bien tentante quand même !
SHLÈMIL:Un pas de chance, un loser.
SHLÈMAZEL:Un vraiment pas de chance.
SHNORÈRE:Un shlèmil qui vous tape.
SHMALTS:Le gras, le doux, le bon, le séduisant.Une jeune femme SCHMALTS est vraiment appétissante
SHMATÈSSE:Serpillière, chiffons, habits, haute couture. Un Shmatologue fabrique des Shmats (argot parisien) .
SHMÈNDRIK:Un personage ridicule,un looser, un Shlèmil, un Shèmazl
SHMOCK:Le sexe de l'homme, mais ça veut dire aussi le contraire, c'est à dire un c... un imbécile.
SHNAPS:Un verre d'alcool.
SHTÈÏTL:Un petit village juif en Pologne, en Ukhraine, en Biélorussie ou ailleurs....
PITCHI POÏ: Un petit shtèïtl, mais vraiment petit: Dzigan et Schuhmacher (deux humoristes) en disaient: PITCHI POÏ ESS IZ GROÏSS A ZOÏ VI A FLOÏ, Pitchi Poï c'est grand comme une puce. A Pitchi Poï les tours de manège sont gratuits.
TRAÏFF:Non Kachère selon les lois religieuses. Le mot provient d'une racine qui signifie PROIE, DÉCHIRER.
TOUKHISS:Le cul puisqu'il faut l'appeler par son nom !
TSOURISS:Les soucis, les emmerdes, comme les chante Charles Aznavourian.
YAKHNÈE : Une femme vulgaire, indiscréte
YÈNTÈE :Commère. Exemple: Marcel Proust.
YOM KIPPOUR:Dix jours après Rosh Hashana. Le jour du grand pardon. Pendant 24 heures au moins . On ne mange pas, on ne boit pas, on ne fume pas, on ne s'approche pas de sa femme, on ne téléphone pas, on ne joue pas en bourse ni aux cartes et on va à la CHOULE (synagogue) pour se mettre en relation directe avec le Saint bénit soit son Nom et quand le soir descend on écoute le son du schofar ( corne de bélier ) .

Si vous voulez en savoir plus vous pouvez lire:
LES JOIES DU YIDDISH
Leo Rosten " livre de poche"
Calmann Levy 1994 (CLIC !)
Réédition 2011 illustré par Olivier Ranson.

Le Yiddish dans la methode ASSIMIL par Nadia Dehan-Rothschild et Annick Prime-Margules

Les deux dictionnaires édités par la Bibliothèque MEDEM (CLIC!)
29 rue du Chateau d'Eau
75010 Paris.
Et il existe de nombreux endroits à Paris et en France où on peut apprendre le YIDDISH.

Envoyez moi vos question zilbermanjean@gmail.com

.
. . . . A SUIVRE . . . .

RETOUR ACCUEIL